T'ang Haywen
© Leszek Kańczugowski

par LESZEK KAŃCZUGOWSKI

T’ang Haywen

T’ang Haywen est un peintre franco-chinois né en 1927 à Amoy (aujourd’hui Xiamen) en Chine.

À 21 ans, il vient à Paris pour y faire des études de médecine. Mais sa vocation est de devenir peintre. Très rapidement il s’oriente vers l’apprentissage des techniques de la peinture occidentale. Vers les années 60 il développe un style propre : la peinture à l’encre, renouant ainsi avec la tradition chinoise. Il trouve son inspiration dans la nature qui l’entoure et peint à partir de ce qu’il voit : un paysage, une forêt sans pour autant copier la réalité ni être figuratif. Il suffit d’un trait, d’une couleur ou d’une nuance pour évoquer cette nature et faire place à l’énergie qui en émane. Ses œuvres empreintes d’une vitalité retrouvent les échos de la philosophie Taoïste de son enfance. Les années 70 et 80 seront riches d’expositions et de rencontres. En août 1990, il part en Pologne pour y rejoindre son ami Leszek Kańczugowski. Ce sera son dernier voyage. Il réalise alors une série d’encres s’inspirant de l’atmosphère polonaise et, suivant son style, mêlant spontanéité et profusion.

 

Le dernier voyage. Exposition à Rome, en mars 2006, Sala 1, sous l’initiative du Centre-Culturel Saint-Louis de France Ministère des Affaires Étrangères. Livre : L’Ultimo viaggio, T’ang Haywen. Gangemi Editore 2006.

 

Photo de Leszek KanczugowskiLeszek Kańczugowski

Leszek Kańczugowski est historien de l’art, commissaire d’exposition et animateur de la vie artistique et culturelle française. Il a dirigé pendant plusieurs années le Foyer Jean-Paul II à Paris, où il a accueilli de nombreuses personnalités du monde de l’art. Chargé de mission à la Délégation aux Arts Plastiques du ministère de la Culture, il a développé les liens entre les jeunes créateurs et les grandes écoles des beaux-arts. Pendant la saison polonaise en France, « Nova Polska », en 2004, il a conçu et organisé le programme scientifique et culturel au Château de la Petite Malmaison. Ensuite, il a été chargé de mission au ministère des Affaires étrangères. Il est fondateur et directeur artistique de l’Association Lubliniana et, à ce titre, à l’issue de la Saison polonaise en France, il a été décoré de la médaille de l’Ordre du Mérite Culturel de la République de Pologne. Enfin, il est l’instigateur du projet ICOPE (Imaginaire collectif des peuples de l’Europe), labellisé en 2008 par la Commission européenne dans le cadre de l’année du dialogue interculturel. Il a dirigé la publication des actes des colloques organisés dans le cadre de l’ICOPE suivants :

Construction d’un Imaginaire collectif européen – Du Moyen Âge aux débuts des Lumières : Allemagne, France, Pologne : unité et diversité, Collège des Bernardins, collection Parole et Silence, 2012
Construction d’un Imaginaire collectif européen – De la Renaissance aux Lumières : Allemagne, France, Pologne-Unité et diversité, Les éditions KUL, Lublin 2014
Leszek Kańczugowski est également l’auteur d’un livre consacré à « l’Architecture en bois du XIXe siècle à l’Est de la Pologne », Société scientifique de Lublin, 1993.

En savoir plus

 

EN IMAGES